Langage de Femmes

Langage de femmes est une association créée en juillet 2017 par Samia Essabaa et Suzanne Nakache.

Leur première rencontre s’était faite dans le cadre du Projet Aladin, dont elles co-dirigeaient la Commission Femmes. Elles ont ainsi commencé à se connaître et mettre en œuvre leurs premières actions pour lutter contre la montée des extrémismes, de l’intolérance et de la haine et lutter pour faire face à l’antisémitisme et au racisme anti musulman.

Très vite, elles ont pensé que les femmes devaient encore plus se mobiliser grâce à leurs engagements familiaux et professionnels, leur sens du concret, et leur capacité naturelle d’empathie. Elles pourraient contribuer à réconcilier notre pays avec ses diversités qui l’enrichissent dans le respect de la laïcité républicaine. C’est ainsi que ce projet ambitieux est né, dans lequel elles ont été rejointes dès la création par deux Présidentes d’honneur, Anne Marie Revcolevschi, ancienne Présidente du Projet Aladin, et Aude de Thuin, Fondatrice du Women’s Forum.

Puis, très vite, de très nombreuses femmes de toutes cultures, juives, musulmanes, chrétiennes, athées sont venues enrichir l’association.

Elles sont maintenant plus de 800 à militer ensemble afin de dépasser les fractures actuelles de la société française.

NOTRE AMBITION

Femmes de toutes générations, de tous milieux sociaux, de cultures diverses, musulmanes, juives, chrétiennes, athées, réunies autour de convictions laïques, nous avons pour ambition de lutter ensemble contre la haine, le racisme et l’antisémitisme afin d’empêcher les nouvelles formes de violences et de construire un monde plus juste et fraternel.

Pourquoi des femmes ?

Femmes, mères, citoyennes, nous sommes directement en charge de la transmission des valeurs de tolérance et de paix à nos enfants à travers l’éducation que nous leur donnons et l’exemple que nous leur proposons.

LE MOT DE LA PRÉSIDENTE

Langage de Femmes continue à croire que la connaissance et l’éducation sont les seuls boucliers contre les vagues déferlantes de haine et de violence. Nous devons faire de la pédagogie pour déconstruire les stéréotypes. Langage de Femmes assume sa mission et encourage toutes les femmes à suivre ses pas. Nous avons toutes un seul rôle à jouer : être des résistantes et faire obstacle à ces graves agissements qui ébranlent les fondations de notre démocratie, des valeurs de notre République.
Ne cédons pas à la fatalité et à la résignation! Je crois fermement à l’éducation des esprits. La haine doit être éradiquée par des actions concrètes sur le terrain. Encourageons la rencontre, le dialogue et la connaissance de l’Autre.

Samia ESSABAA,
Cofondatrice et Présidente